»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
« Sous les cieux médiévaux » Roman de Chantal ANTUNES. Editions Le Fil des Mots.
19 Déc 2013

Chantal ANTUNES

Chantal ANTUNES

Cette histoire se passe sous le règne de Louis XI, avec la vraie vie de ce temps là, deux enfants Morar et Alkor, ont été confiés par Igor, leur père, à la famille Molinier simples manants ; Morar découvre par les documents laissés par son père qu’il est issue d’une famille de nobles, de plus il prend connaissance de documents relatant la vie de ses ancêtres les Templiers, rétrospective de la bataille qui a eu lieu contre les Mamelouks à Saint Jean d’Acre ; cette histoire relate des faits concernant Hugues de Payns, Gaillaume de Beaujeu, et bien d ‘autres chevaliers du Temple appelés les Templiers ; Morar découvre par un acte de baptême qu’il a une sœur jumelle Malakia, laquelle a été enlevée à l’âge de deux ans. Ces enfants, au milieu de guerres permanentes, d’aventure en aventure retrouveront-ils leur famille, ce roman vous tiendra en haleine du début à la fin.

Maison d’Édition : Le Fil des Mots – ISBN : 978-2-919552-20-7 – Prix : 20 €

Ouvrage disponible auprès de l’auteur (chantunes@hotmail.fr ou 05 61 09 77 68) ou près la Maison d’Édition « Le Fil des Mots » 22, rue Malavielle 82200 MOISSAC.

« Profondes racines » Pierrette Champon. Editions Brumerge
3 Juil 2013

Pierrette CHAMPON CHIRAC

Pierrette CHAMPON CHIRAC

Il s’agit d’un récit imaginaire et toute ressemblance avec des personnes qui ont existé ne serait que pure coïncidence.

J’ai passé 20 ans en Afrique, le continent de la démesure, fascinée par le climat équatorial humide et chaud où la végétation souveraine ne connaît pas de frein à sa croissance. En quelques jours j’ai vu pousser des papayers dans mon jardin, et sur le toit de tôle, des calebasses qui retombaient en longues guirlandes sur la terrasse. Au bout de deux mois, ces cucurbitacées donnent des fruits multiformes, comparables à des courgettes à la chair non comestible. Séchés, coupés en deux, évidés, les fruits deviendront ustensiles de cuisine, récipients, instruments de musique tels que kora et balafon.
Une calebasse faisant caisse de résonance, couverte de peau de vache bien tendue et munie d’un long manche qui porte une vingtaine de cordes en boyau et voilà la kora, l’instrument favori du griot, qui, tel notre troubadour du Moyen Âge, détient l’histoire d’une famille, d’un clan. Il a le pouvoir de louer, d’embellir ou de critiquer les faits sans être poursuivi pour diffamation, raison pour laquelle on le respecte et on le craint….

Alors, imaginez les villageois assis en cercle autour de Mamadou pour entendre le récit de la vie des ancêtres de Gautier. Chut ! Silence ! Il va commencer.

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.