»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
« François Bernès-Cambot du Béarn au Maroc, histoire d’un soldat 1901-1925 ». Marie BAULNY CADILHAC
27 Fév 2017
"François Bernès-Cambot du Béarn au Maroc, histoire d'un soldat 1901-1925". Marie BAULNY CADILHAC

« François Bernès-Cambot du Béarn au Maroc, histoire d’un soldat 1901-1925 ». Marie BAULNY CADILHAC

Alors qu’en 1921, la paix s’installe enfin en Europe, les hostilités se poursuivent au Maroc dans la région du Rif en pleine révolte pour son indépendance.
Le sergent François Bernès-Cambot, originaire de Livron en Béarn, meurt le 5 juin 1925 au Maroc avec son groupe de Tirailleurs Sénégalais, en défendant un poste avancé sur le massif du Bibane. Encerclé par un ennemi bien supérieur en nombre et en armes durant un siège de cinquante-quatre jours, il combat jusqu’à la mort sans défaillance et fait passer dans l’âme de ses hommes l’énergie indomptable qui l’anime. Tous sont massacrés à leur poste de combat en faisant preuve d’une conduite des plus héroïques.
Le journaliste et correspondant de guerre Pierre Dumas n’a de cesse de faire connaître ce haut fait d’armes. Un monument à la gloire de ce « Héros » est érigé au sommet du Bibane mais également à Livron où résident plusieurs membres de sa famille.
L’auteur Marie Baulny-Cadilhac nous confie : «Au cours d’une promenade, j’ai découvert ce magnifique monument, œuvre du sculpteur Ernest Gabard. Ma curiosité éveillée, j’ai entrepris de longues recherches. Durant plus de quatre ans, je me suis intéressée à la vie de François Bernès-Cambot, à son combat, à sa solitude et enfin à son sacrifice.
Pourquoi Bibane ? Pourquoi mourir à Bibane ? J’encourage le lecteur à marcher sur ses traces du Béarn au Maroc. François Bernès-Cambot fait partie d’une génération sacrifiée, génération où les mots « Patrie » et « Honneur » dictaient toute une vie ».

Enregistrer

« Des cartes à la guerre ». Jean-Paul ESCALETTES
13 Juil 2016
"Des cartes à la guerre". Jean-Paul Escalettes

« Des cartes à la guerre ». Jean-Paul Escalettes

Un général de Napoléon.    1798-1814.

Retrouvez le héros de « L’extraordinaire destin de Ponsolle-Santat 1769-1797 » dans de nouvelles aventures ! Après plusieurs mois d’aventures en Italie, il reçoit l’ordre de se rendre à Toulon. Où , le 9 mai 1798, il quitte Toulon à bord d’un navire pour une destination inconnue. Après deux mois en mer, il foule le sable d’Egypte ! Imaginez sa surprise!!! Sous le ciel étoilé du Caire, il découvre les plaisirs orientaux avec les Egyptiennes… De retour en France, le héros enchaîne les missions. Lors de la Paix d’Amiens, il se marie mais retrouve vite les combats comme sa génération. Il parcourt l’Europe des Pays-Bas à l’Espagne. Républicain, il refuse de prêter serment à l’Empereur mais continue à se battre, enchainant missions et aventures. Dans un Empire où le fait du prince devient la règle, il résiste à la colère impériale grâce au soutien de ses amis de jeunesse et de guerre. Pourtant de combats en combats, il est un général parmi tant d’autres. Il vit la chute de l’Empire à Toulouse en 1814. L’Empire s’écroule, il rencontre le maréchal Soult, c’est un nouveau tournant dans sa vie.

« En avalant des kilomètres » Récits de voyages. Pierrette CHAMPON CHIRAC
16 Oct 2012

Pierrette CHAMPON CHIRAC

Pierrette CHAMPON CHIRAC

« En avalant des kilomètres » est le récit des voyages réalisés dans les années 60, poussés par nos 20 ans à la découverte de nouveaux horizons. Il s’agissait d’un exploit à l’époque où n’existaient pas de téléphone portable pour donner de nos nouvelles, ni de reportages télévisés pour apporter un aperçu de ce que nous allions voir, ni d’autoradio pour savoir ce qui se passait dans le monde. Il fallait se rendre sur place pour découvrir et voir par nous-mêmes. Nous avions l’ambition de parcourir l’Europe et d’aller même plus loin, par curiosité, mais aussi afin de donner à nos élèves un enseignement plus concret de ce que nous ne connaissions que par les livres.

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.