»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
« Les Naufrageurs » Michel Cosem. Roman. Editions Pierregord.
28 Fév 2011

Nous voguons jusqu’à la mer des Caraïbes avec un point de mire presque absolu, l’île de la tortue.

Un bateau, deux et trois…

L’un se saisit d’un pauvre hère qu’abandonne sur les quais d’un port de pêche, son père paysan affamé des monts d’Andalousie. Il apprendra tout d’abord à pêcher et à naviguer en haute mer…Et puis les barbaresque l’emmènent en esclavage et alors son destin l’emporte de l’autre côté du monde. Rubio y fera fortune tout d’abord. Et puis il rencontrera son destin… Lire la suite »

« Les vies multiples du Troubadour Pèire Vidal » Roman de Michel Cosem. Edition du Pierregord.
3 Fév 2011

Michel Cosem

Michel Cosem

Troubadour : de l’occitan trobador trouveur.

Selon Maria Merocal, Troubadour vendrait de l‘arabe tarab qui signifie chanter auquel le suffixe roman « dour » qui signifie tourner vint s’ajouter.

Nous sommes au temps des Croisades, des Cours d’amour, des chevaliers de l’amour courtois. La reine Aliénor d’Aquitaine par son immense influence et son savoir a créé un Cour fastueuse où elle reçoit les premiers troubadours.

Une époque sur laquelle il a été dit que le sud de la France héritant de Rome et des échanges avec l’orient brillait par sa culture raffinée et merveilleusement savante et scintillante.

Imaginer Toulouse avec son Château Narbonnais, les rives de Garonne accessibles à pied aux baigneurs et aux lavandières… Et la traversée de la ville en barque.

Ou bien se glisser en pensée à Saint Pierre des Cuisines pour y chanter la messe avec les nobles venus en invités du Comte de Toulouse, le grand Raymond V qui comme son parent le Roi Alphonse d’Aragon savait l’art de versifier,entretenait et faisait éduquer et instruire une pléiade de jongleurs, danseurs et diseurs de vers et chansons, Ménestrels. Gestes historiques, principalement des guerres de Navarre et autres lais de tous styles du comique à la tragédie.

Nous voici donc en pays de poètes.

Mais ce qui nous captive dès l’entrée de ce roman est la rencontre… La vie dune autre âge qui nous entoure et nous emporte quelque part dans nos rêves et nos souvenirs.

Nous avons tous, nous gens du sud une petite idée de ce temps là et de ces poètes itinérants qui vécurent tant de belles amours et les chantèrent avec tant de mots venus comme de sources lointaines.

Michel Cosem qui a dédié une grande par de sa littérature aux livres pour la jeunesse est également féru d’histoire. De notre histoire et son Peire Vidal, possède la tension et l’intérêt des romans historiques conjugué à l’art de la poésie naturelle et charmeuse. Lire la suite »

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.