»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
« J’avais 20 ans en 1944 . Tome 3 : Rescapés de la galère ». Roger MARTINI
11 Jan 2017
"J'avais 20 ans en 1944 . Tome 3 : Rescapés de la galère". Roger MARTINI

« J’avais 20 ans en 1944 . Tome 3 : Rescapés de la galère ». Roger MARTINI

Récit brut, authentique – Expédié à 18 ans en Allemagne pour le STO, j’ai essayé de tout voir, tout apprendre de l’aberrant régime nazi, afin de survivre et pouvoir répondre utile. Tous les expédients et surtout les illégaux sont notre quotidien. Avec ce que j’ai appris en un an, je vais réussir, non sans risque, à mettre les nazis en court-circuit et à regagner la France. Pas encore la totale liberté mais presque !

ISBN : 978-2-35192-181-4 – Prix : 22 €

Disponible Editions de la Veytizou – La Veytizou, 87130 NEUVIC-ENTIER – Tél. : 05 55 69 71 24

Enregistrer

« Génétique et manipulations des origines humaines » Essai. Josseline DOCQUIR
7 Mai 2015
"Génétique et manipulations des origines humaines" Essai. Josseline DOCQUIR

« Génétique et manipulations des origines humaines » Essai. Josseline DOCQUIR

On nous cache tout !
A l’aube de l’ère spatiale, notre technologie a pris un essor considérable en quelques années ! Personne ne se pose la question de savoir comment et d’où cela vient !
On nous fait croire que nous sommes seuls dans l’univers. Ainsi réagissent nos gouvernements et nous nous entretuons pour des opinions de religions et des dieux hypothétiques alors qu’ils se promènent au-dessus de nos têtes. Ce fut déjà le cas à l’époque de la Bible lorsque les voyageurs de l’espace paraissaient sur des chars de feu …et qu’ils utilisaient les énergies atomiques !
« Dieu a créé l’Homme à son image….. » mais plus loin, il est dit : « Dieu prit un peu de glaise et façonna l’homme…. » et plus loin encore : « Il prit une côte d’Adam et créa la femme… et les dieux virent que les filles des hommes étaient belles et ils les prirent pour femmes et eurent des enfants » !
Les manipulations génétiques ne datent donc pas d’hier. De quoi ou de qui sommes-nous le fruit ?
La « guerre des étoiles » existe bien et ce n’est pas depuis hier que la terre est envahie et convoitée. L’homme a substitué ses pouvoirs immenses à la technologie se rendant ainsi dépendant et manipulé, il devient plus esclave que maître.
Actuellement, il est pris en sandwich entre deux forces : l’une manipule et cherche à lui nuire et à le détruire, l’autre cherche à l’élever dans le respect de son libre arbitre. C’est à lui de faire le bon choix.
L’auteure a écrit ce livre dans ce but, en tant que témoin de l’activité de ces êtres dont on nie l’existence.

Prix : 15 Euros

« La terre piétinée » Roman de Laura MOUZAÏA. Editions L’Harmattan
19 Sep 2013

Laura MOUZAÏA

Laura MOUZAÏA

La terre piétinée est un combat de femme dans la transition.
L’héroïne ne fait aucune concession au mensonge, à la bêtise.
De par son extraordinaire lucidité, elle relève la tête et fait front à tous les obstacles. Elle gagne tout à l’arraché. Ce roman est aussi un voyage entre les deux rives : ici et là-bas. Regards et jalons de femme, car Fatiha sait ce qu’elle veut. Entre la société d’origine et la société d’avenir, elle passe tout au peigne fin.
A travers ses larmes, ses cris de désespoir, Fatiha sait que l’émancipation passe par le savoir. Ce savoir libérateur qui va lui permettre de déjouer les manipulations, et les incohérences des deux sociétés différentes, mais si proches dans le regard qu’elles posent l’une sur l’autre. Son parcours est sillonné de cette question brûlante : « Pourquoi ? ». Fatiha refuse le « devoir/subir », elle revendique le « pouvoir/agir », et dans ce creux s’entrechoquent l’ordre ancestral et le désir d’une femme moderne.
La terre piétinée, un hommage à ce féminin pluriel qui est le ciment de la France

Ed. L’Harmattan ISBN : 2-7475-1229-0 –  Prix : 21 Euros

Ouvrage disponible en librairie

« Les vies multiples du Troubadour Pèire Vidal » Roman de Michel Cosem. Edition du Pierregord.
3 Fév 2011

Michel Cosem

Michel Cosem

Troubadour : de l’occitan trobador trouveur.

Selon Maria Merocal, Troubadour vendrait de l‘arabe tarab qui signifie chanter auquel le suffixe roman « dour » qui signifie tourner vint s’ajouter.

Nous sommes au temps des Croisades, des Cours d’amour, des chevaliers de l’amour courtois. La reine Aliénor d’Aquitaine par son immense influence et son savoir a créé un Cour fastueuse où elle reçoit les premiers troubadours.

Une époque sur laquelle il a été dit que le sud de la France héritant de Rome et des échanges avec l’orient brillait par sa culture raffinée et merveilleusement savante et scintillante.

Imaginer Toulouse avec son Château Narbonnais, les rives de Garonne accessibles à pied aux baigneurs et aux lavandières… Et la traversée de la ville en barque.

Ou bien se glisser en pensée à Saint Pierre des Cuisines pour y chanter la messe avec les nobles venus en invités du Comte de Toulouse, le grand Raymond V qui comme son parent le Roi Alphonse d’Aragon savait l’art de versifier,entretenait et faisait éduquer et instruire une pléiade de jongleurs, danseurs et diseurs de vers et chansons, Ménestrels. Gestes historiques, principalement des guerres de Navarre et autres lais de tous styles du comique à la tragédie.

Nous voici donc en pays de poètes.

Mais ce qui nous captive dès l’entrée de ce roman est la rencontre… La vie dune autre âge qui nous entoure et nous emporte quelque part dans nos rêves et nos souvenirs.

Nous avons tous, nous gens du sud une petite idée de ce temps là et de ces poètes itinérants qui vécurent tant de belles amours et les chantèrent avec tant de mots venus comme de sources lointaines.

Michel Cosem qui a dédié une grande par de sa littérature aux livres pour la jeunesse est également féru d’histoire. De notre histoire et son Peire Vidal, possède la tension et l’intérêt des romans historiques conjugué à l’art de la poésie naturelle et charmeuse. Lire la suite »

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.