7 à lire !

Actualités Littéraires, Activités Occitanes & Echanges Internationaux

Bernard DUVERT. Biographie

Bernard DUVERT
Bernard DUVERT

Bernard Duvert est né en 1951 à Paris. Il poursuit dès 1971 des études de théologie et de philosophie. Il tente de concilier sa passion pour la peinture qu’il pratique depuis son jeune âge avec sa vocation sacerdotale. Ordonné prêtre en 1979, sa peinture s’oriente vers l’Expressionnisme. Sa rencontre avec Bengt Lindström en 1988 marquera un tournant décisif. Dans l’influence du grand peintre suédois, il poursuit ses recherches dans une vision libre de l’art sacré à travers une figuration personnelle et critique. Une Écriture verticale, née depuis 1996, s’inspire des processions de cyprès qu’une palette riche en couleur met en relief comme un vitrail. Peintre, poète et écrivain, ses recherches, tant en écriture qu’en peinture, développent un style très identifiable. Ses livres sont publiés depuis 1999 aux Éditions de la Différence. Fondateur de la Fraternité Max Jacob en 2000, Bernard Duvert s’attache à faire vivre l’esprit jacobien en donnant corps à l’Ecole d’art et de spiritualité que Max Jacob appelait de ses vœux. En 1992, sa peinture fait l’objet d’une acquisition par la Ville de Paris. Il reçoit en 2009 la Grande Médaille de la Ville de Paris pour l’ensemble de son œuvre.

Contact : Jean-Marc de Bressanges
ÉDITIONS ARTYS
18, avenue du 8 Mai
82300 CAUSSADE

Tél. : 06 87 59 56 48
Courriel : contact@editions-artys.fr

« Le voyage de Renard ». Photos de Graziella Capraro, texte de Christian Havard (Auteur Jeunesse). 2012.

Christian HAVARD - Graziella CAPRARO
Christian HAVARD - Graziella CAPRARO

Christian a écrit le voyage du renard, il y a très longtemps. Pendant toutes ces années, le renard a voyagé à travers des paysages de France et peut-être aussi d’ ailleurs. Christian est parti, trop tôt, trop vite vers une contrée toute bleue. Pourquoi une autre histoire de Renard ? Je pense qu’ il y a un clin d’œil avec un conte qui était son livre de chevet. Aujourd’hui, notre ami le renard est parmi nous, animal mythique, qui a acquis une grande sagesse au coté d’un immense poète.

Graziella Capraro s’ est inspirée du texte pour nous offrir une très belle balade en leur compagnie.

Vous pouvez vous procurer les livres de GRAZIELLA CAPRARO en allant sur www.photo-graziellart.fr

Ils vous seront adressés par courrier à votre domicile après accord.

Alain SORIANO. Biographie

Alain SORIANO
Alain SORIANO

Professeur de Lettres modernes.
A terminé sa carrière en 2004

Très impliqué dans la vie culturelle :
– Adjoint à la Culture et au Patrimoine de Gaillac pendant 18 ans (1977-1995)
– Actif dans de nombreuses associations : Président des Amis des musées et du patrimoine de Gaillac – Vice-président des Arts Sciences et Belles Lettres du Tarn, et de l’association pour la Sauvegarde du Vieil Alby – Membre des Cartophiles.

Président de l’établissement public du musée Maurice et Eugénie de Guérin dit Château-Musée du Cayla à Andillac (Musée de France, Maison d’écrivains, Maison des Illustres)

Écrivain et poète
Ouvrages d’art : Gaillac sous le signe du coq, Nostalgia, en collaboration avec Bertrand de Viviès ; Gaillac à la dérobée, Gaillac complices, en collaboration avec Pierre Boyer ; Pôl-Roux Rétrospective aux éd. Grand-Sud.
Collection d’histoire locale : De l’affaire Coutaud à la bande à Mina, La Saint-Barthélémy et les guerres de religions à Gaillac ; La Révolution Française à Gaillac ; Traditions chrétiennes à Gaillac ; A la rencontre d’Eugénie de Guérin.
Recueils de poèmes : Vendanges tardives, Résurgences, @robase, Eclats (quadri – limité numéroté signé)
Gaillac et les Gaillacois en collaboration, éditions Grand-Sud
Guides historiques et touristiques :
– Guide historique des rues de Gaillac, cité et faubourgs
– Guide historique des rues du Vieil Alby
Le patrimoine raconté aux enfants en cinq langues – pour Mam’Ghis :
– Découvre GAILLAC avec la tortue Garsinde
– Découvre ALBI avec la tortue Garsinde

Contact : Alain Soriano
46 rue des Capucines – 81600 Gaillac
Tél. :  05 63 57 18 14
Courriel : Alain.soriano@wanadoo.fr
Site : http ://gaillachistoire.over-blog.com

Touny-Léris et les Troubadours : 1° TROBADA / RENCONTRE à Touny les Roses (81)

Samedi 19 novembre 2011, au Château de Touny les Roses à Lagrave (Tarn), sera proposée la 1° TROBADA / RENCONTRE, création originale qui renvoie aux racines littéraires et historiques de la Terre d’Oc. On pourra découvrir et se sensibiliser à la littérature et la musique à travers l’œuvre  du poète, Touny-Lérys, né et mort à Gaillac, et celles des troubadours occitans. (suite…)

Gilbert ROQUES. Biographie.

Peintre et poète, il illustre lui-même ses écrits qu’il présente sous forme de cartes imagées poétiques. Il a également auto-édité deux recueils écrits à la main et agrémentés de ses dessins et aquarelles. L’un intitulé »Poésies des collines » date d’octobre 2010 et comprend 20 textes; l’autre » L’arrière pays et quelques beaux villages »date de février 2011 et comprend 12 textes.
Gilbert ROQUES puise son inspiration dans la campagne, sur les chemins de terre, dans les collines, près des sources, sur le causse ou près des rivières. Il aime la nature, le calme, la littérature et bien sûr la peinture. Il va souvent planter son chevalet près d’un vieux moulin, d’un pigeonnier ou d’une petite ferme à demi abandonnée et là, dans le silence, il arrive que lui vienne en tête lr thème d’un texte qu’il griffonne sur un bout de papier.

Contact :
Gilbert ROQUES
5 Rue Antonin Delpuech
46100 Figeac

Tél. : 05 65 34 54 39

« Les vies multiples du Troubadour Pèire Vidal » Roman de Michel Cosem. Edition du Pierregord.

Michel Cosem
Michel Cosem

Troubadour : de l’occitan trobador trouveur.

Selon Maria Merocal, Troubadour vendrait de l‘arabe tarab qui signifie chanter auquel le suffixe roman « dour » qui signifie tourner vint s’ajouter.

Nous sommes au temps des Croisades, des Cours d’amour, des chevaliers de l’amour courtois. La reine Aliénor d’Aquitaine par son immense influence et son savoir a créé un Cour fastueuse où elle reçoit les premiers troubadours.

Une époque sur laquelle il a été dit que le sud de la France héritant de Rome et des échanges avec l’orient brillait par sa culture raffinée et merveilleusement savante et scintillante.

Imaginer Toulouse avec son Château Narbonnais, les rives de Garonne accessibles à pied aux baigneurs et aux lavandières… Et la traversée de la ville en barque.

Ou bien se glisser en pensée à Saint Pierre des Cuisines pour y chanter la messe avec les nobles venus en invités du Comte de Toulouse, le grand Raymond V qui comme son parent le Roi Alphonse d’Aragon savait l’art de versifier,entretenait et faisait éduquer et instruire une pléiade de jongleurs, danseurs et diseurs de vers et chansons, Ménestrels. Gestes historiques, principalement des guerres de Navarre et autres lais de tous styles du comique à la tragédie.

Nous voici donc en pays de poètes.

Mais ce qui nous captive dès l’entrée de ce roman est la rencontre… La vie dune autre âge qui nous entoure et nous emporte quelque part dans nos rêves et nos souvenirs.

Nous avons tous, nous gens du sud une petite idée de ce temps là et de ces poètes itinérants qui vécurent tant de belles amours et les chantèrent avec tant de mots venus comme de sources lointaines.

Michel Cosem qui a dédié une grande par de sa littérature aux livres pour la jeunesse est également féru d’histoire. De notre histoire et son Peire Vidal, possède la tension et l’intérêt des romans historiques conjugué à l’art de la poésie naturelle et charmeuse. (suite…)

Jacques-Constant POUEYO

Nouvelliste et romancier toulousain Jacques-Constant Poueyo s’affirme avant tout comme un poète débordant d’amour.Écorché vif, inspiré d’expériences douloureuses et d’idéalisations, il nous livre dans ce recueil les mouvances de son cœur.
Convaincu que l’universalisme de la poésie se singularise par les blessures de l’âme, il interprète avec pudeur et subtilité la musique des rimes, des allitérations, des assonances sans en sortir lui-même indemne. Sa poésie renvoie le lecteur à un questionnement permanent sur lui-même, de la désespérance de trop aimer à la richesse de s’ouvrir à l’autre.
Contact : non disponible

Le temps d’une rime

Jacques-Constant POUEYO
Jacques-Constant POUEYO

Nouvelliste et romancier toulousain Jacques-Constant Poueyo s’affirme avant tout comme un poète débordant d’amour. Écorché vif inspiré d’expériences douloureuses et d’idéalisations, il nous livre dans ce recueil les mouvances de son cœur. Convaincu que l’universalisme de la poésie se singularise par les blessures de l’âme, il interprète avec pudeur et subtilité la musique des rimes, des allitérations, des assonances sans ménagement, sans en sortir lui-même indemne. Sa poésie renvoie le lecteur à un questionnement permanent sur lui-même, de la désespérance de trop aimer à la richesse de s’ouvrir à l’autre.

Éditions Hors Limite, Prix : 12 €