»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
Le retour du Rebelle. 2 – La bataille de Muret. Bernard MAHOUX
20 Oct 2017

Le retour du rebelle 2

Raimon Trencavel n’a connu que la guerre et l’exil en Aragon depuis sa plus tendre enfance. Chassé plusieurs fois par la croisade contre les albigeois de sa patrie occitane, restera-t-il toute sa vie un faidit, un banni ?

Dans l’attente d’une revanche il se met au service du roi d’Aragon. Cependant le vicomte n’a pas oublié pour autant sa chère patrie. Après avoir participé à la conquête des Baléares et du royaume de Valencia sur les Sarrasins, une armée aragonaise est mise à sa disposition pour l’aider à reprendre ses vicomtés, et la cité fortifiée de Carcassonne.

Le peuple, qui depuis longtemps murmure et s’indigne des exactions de l’administration royale et des garnisons des châteaux, accueille Trencavel en libérateur.

Mais le roi de France et l’Église catholique, sourds aux sentiments de la population, sont prêts à tout pour garder leur conquête, et empêcher le rebelle de revenir chez lui.

Soutenu par le souvenir de son prestigieux lignage, Raimon démontre par son courage et sa persévérance qu’il est le digne descendant des Trencavel. Toutefois sa rencontre dramatique avec une jeune fille qui s’est donnée aux Francimands, Saurine de Sauvian, pourrait mettre fin à l’aventure. Quand l’amour devient une arme…

 

C’est avec le même souci historique et une inspiration romanesque toujours brillante que Bernard Mahoux clôt le dernier épisode de la croisade contre les albigeois. L’éternel affrontement du fanatisme et de la tolérance s’achèvera sur un message d’espoir en un monde meilleur révélé par les Parfaits cathares.

           

 

 

« Aucune terre ne sera mienne ». Sylvie ANAHORY.
18 Jan 2017
"Aucune terre ne sera mienne". Sylvie ANAHORY.

« Aucune terre ne sera mienne ». Sylvie ANAHORY.

Paco n’a que 5 ans lorsqu’il rejoint le petit séminaire des jésuites à Huesca. C’est une véritable opportunité pour cet enfant pauvre de paysans aragonais.
Les années passent. Paco grandit dans l’enfermement des règles jésuites, coupé du monde extérieur et loin de l’amour maternel. Heureusement, au séminaire, il tisse des liens d’amitié très forts. À l’issue de ses études, il parle couramment le latin, maîtrise le français et le chant grégorien. Mais il doute de sa foi et, alors que la guerre civile fait rage en Espagne, il s’insurge contre le putsch franquiste et rallie les rangs des républicains. Le jeune séminariste lettré se transforme en homme de guerre prêt à affronter le froid, la faim, le manque de sommeil, la mort, l’exil. Et la trahison…

Une émission radiophonique / interview de Guylaine Dubois Arrêt aux pages du 28 novembre 2016

Arrêt aux pages

Editions Cairn. ISBN : 978-2-35068-450-5 – Prix : 17 euros

Ouvrage disponible en librairie, ou chez l’éditeur Cairn.

Pour voir l’article dans Luchon Mag, cliquez ici

Le dimanche 9 juillet, à Mirepoix en Ariège, le roman Aucune terre ne sera mienne a reçu le Prix Spécial du Jury. L’auteur Sylvie Anahory, présente au Salon du livre de Mirepoix, a rencontré de nombreux lecteurs pour les dédicaces de son premier roman.

 

Enregistrer

Enregistrer

« Le nouvel ELZA Z ». Marie-Chantal GUILMIN.
25 Oct 2016
"Le nouvel ELZA Z". Marie-Chantal GUILMIN.

« Le nouvel ELZA Z ». Marie-Chantal GUILMIN.

Marie-Chantal Guilmin, écrivain et journaliste, raconte ici la vie romancée d’Elsa Zilberbogen, juive polonaise cachée entre autres à Mazamet en France pendant la Seconde guerre mondiale. Des années plus tard, cette rencontre fut un véritable coup de foudre amical pour l’auteur. Elsa lui a raconté son parcours, très dur, son départ de Varsovie en 1939 lorsque la ville fut envahie par les Allemands, son escale en Belgique dans le pays de sa mère, son exil en France, au pied des Pyrénées tout d’abord, puis dans les camps de Brens dans le Tarn, de Rivesaltes dans les Pyrénées Orientales. Elsa s’est définitivement installée au Canada après la guerre.
Un roman d’une intense émotion, quand la grande Histoire tient lieu d’écrin à la petite histoire d’Elsa Zilberbogen, enfant juive de Varsovie.
Ce livre édité auparavant au Canada a obtenu la Médaille d’Honneur ZAKHOR pour la Mémoire de la Shoah remise officiellement à Perpignan par l’Ambassadeur d’Israël en France et le célèbre avocat chasseur de nazis
Serge Klarsfeld.

Parution le 10 octobre 2016

Enregistrer

Enregistrer

« Elsa Z… tant à raconter » Marie-Chantal GUILMIN. Editions Dédicaces
27 Nov 2012

Marie-Chantal GUILMIN

Marie-Chantal GUILMIN

Marie-Chantal Guilmin, écrivain et journaliste, raconte ici la vie romancée d’Elsa Zilberbogen, juive polonaise cachée à Mazamet en France pendant la Seconde guerre mondiale. Des années plus tard, cette rencontre fut un véritable coup de foudre amical pour l’auteur. Elsa lui a raconté son parcours, très dur, son départ de Varsovie en 1939 lorsque la ville fut envahie par les Allemands, son escale en Belgique dans le pays de sa mère, son exil en France, au pied des Pyrénées tout d’abord, puis dans les camps de Brens dans le Tarn, de Rivesaltes dans les Pyrénées Orientales. Elsa s’est définitivement installée au Canada après la guerre.
Un roman d’une intense émotion, quand la grande Histoire tient lieu d’écrin à la petite histoire d’Elsa Zilberbogen, enfant juive de Varsovie.

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.