»
M
A
R
Q
U
E
-
P
A
G
E
«
Biographie Hania RACZAK
18 Mai 2019

Hania RACZAK

Peintre et auteure, Hania Raczak est née à Valenciennes en 1958 et réside dans le Lot-et-Garonne. Ses grands-parents ont quitté la Pologne pour immigrer en France dans les années 20 et elle reste très attachée à ses origines.

Lycéenne puis étudiante, Hania écrit des nouvelles et de nombreux poèmes pour lesquels elle reçoit à deux reprises le prix Henri Pourrat. Après des études littéraires et artistiques, elle entre à l’Ecole Normale de Dijon et devient institutrice. Parallèlement à sa carrière d’enseignante, elle écrit des textes courts, notamment des chansons, tout en exposant des paysages à l’aquarelle ou des huiles à Bagnères-de-Bigorre et Campan.

En 2002, elle décide de réunir ses passions dans une même démarche. Elle crée l’atelier Haniawork – un clin d’oeil au mot  » patchwork » et à son surnom – et tisse des liens entre peinture, couture et écriture. Depuis, Hania a écrit deux romans et présente des expositions originales dans lesquelles des vêtements s’invitent près de ses tableaux ou des aquarelles suggèrent le plan d’un roman… Un univers et une approche sensibles, emplis d’émotion.

Ses projets sont nombreux. Son dernier roman Zofia, racines et destin ravive le souvenir de l’immigration polonaise dont c’est le centenaire, à cette occasion, de nombreuses expositions sont prévues. Sa collection d’huiles Haniawork a été exposée à Varsovie en 2018 et sera visible cet automne, toujours en Pologne, dans la ville de Lodz. Hania prépare également une triologie de romans pour les jeunes lecteurs dont le premier tome s’apprête à être publié…

Informations et contact sur le blog

http://haniawork.blogspot.com/

ou la page facebook

https://www.facebook.com/atelierhaniawork/

« Le nouvel ELZA Z ». Marie-Chantal GUILMIN.
25 Oct 2016
"Le nouvel ELZA Z". Marie-Chantal GUILMIN.

« Le nouvel ELZA Z ». Marie-Chantal GUILMIN.

Marie-Chantal Guilmin, écrivain et journaliste, raconte ici la vie romancée d’Elsa Zilberbogen, juive polonaise cachée entre autres à Mazamet en France pendant la Seconde guerre mondiale. Des années plus tard, cette rencontre fut un véritable coup de foudre amical pour l’auteur. Elsa lui a raconté son parcours, très dur, son départ de Varsovie en 1939 lorsque la ville fut envahie par les Allemands, son escale en Belgique dans le pays de sa mère, son exil en France, au pied des Pyrénées tout d’abord, puis dans les camps de Brens dans le Tarn, de Rivesaltes dans les Pyrénées Orientales. Elsa s’est définitivement installée au Canada après la guerre.
Un roman d’une intense émotion, quand la grande Histoire tient lieu d’écrin à la petite histoire d’Elsa Zilberbogen, enfant juive de Varsovie.
Ce livre édité auparavant au Canada a obtenu la Médaille d’Honneur ZAKHOR pour la Mémoire de la Shoah remise officiellement à Perpignan par l’Ambassadeur d’Israël en France et le célèbre avocat chasseur de nazis
Serge Klarsfeld.

Parution le 10 octobre 2016

Enregistrer

Enregistrer

Contenu réalisé par OPI & Développement Informatique réalisé par © WASI. Tout droits réservés. Propulsé par WordPress.